skip to content »

el-feel.ru

Sexe skype camera senegal

Sexe skype camera senegal-11

Je n’ai pas tardé à partir.vu des caresses prodiguées tandis que ma décharge s’accompagnait d’un immense éclat de rire collectif dont je me souviendrai toute ma vie !!!!Réglant l’addition, Karim vint me rejoindre pour m’indiquer que la soirée se poursuivrait chez ses cousins, à quelques pas de là...

Je m’approchais , curieux et je l’avoue loin d’être désintéressé....! Oh oui, me fit, partant d’un éclat de rire sonore ! C’est une belge, son mari est un fou de pêche au large et ils sont là depuis quinze jours et pour une semaine encore... Envies de se revoir...intermède du midi dans la "hutte" des sports..tir à l’arc avec rapprochements nombreux entre les protagonistes...repas en dehors du club...quelques caresses et fellations impromptues..re-nuit à danser....re-amour du bout de la nuit..ce pendant quatre jours....! Aussi , il présenta ses cousins, deux..la bougresse me dit-il "vida" en une seule nuit...Vraiment incroyable..y avait aussi deux autres de ses cousins, mon ami, Karim et moi même !Présentations réciproques rapides...décontraction "africaine" naturelle de mise...quelques boissons, mets et repas délicieux l et agréables .. Quelques allusions sexuelles et blagues orientées ainsi que quelques bisous déposés par Carine, la jeune belge se prénommait ainsi, lors de déplacements impromptus autour de la table..Lorsque tous mes amis de cette soirée en eurent fini de leurs audaces et de leurs performances qu’il serait trop long de conter..., c’est vers moi qu’elle vint se lover, toute chaude et nimbée des liqueurs, odeurs, saveurs de ses amants...!Waoooou ..crois que j’ai connu là une jouissance rapide et fugace...presque honteuse mais si intense et différente de tous ce que j’avais pu connaitre avant ! Nous nous sommes embrassés longuement, tendrement puis endormis si heureux....Les deux cousins se reculèrent alors, toujours bandants, pour se saisir de leurs matraques et s’en servir comme de rouleau à pâtisserie et venir étaler le fruit de leurs jouissances sur le corps bronzé de la Belge en un paradoxe de blancheur et de couleur... Je lui pris la main et ne lâchât plus son regard un instant...

Je n’en revenais pas de la beauté de ce spectacle...! Ce soir soir là , je crois que j’ai vu tout le "bonheur" du monde dans les yeux de cette belle et jeune femme et que je lui en suis à jamais reconnaissant ! De nombreuses positions, jouissances, expressions, cris de bonheur plus tard..lui tenais toujours la main et la couvais du regard...!

Elle pouvait embrasser l’un, caresser l’autre, se plaquer contre un troisième..nous faisait rire et sourire...!

Arrivés dans la case des cousins, un seul tapis de natte au sol et quelques objets au mur, Carine se mit nue... On aurait dit une danseuse ..tournait au centre de la case et naturellement nous lui fîmes un cercle pour l’admirer...!

Cette année là nous avions, Isabelle et moi, pris la décision d’aller passer 15 jours dans un village club, non loin du fleuve de la Casamance, village doté d’une vue merveilleuse sur une plage d’or au sable brûlant.

Voilà deux jours que nous nous sommes installés dans ce complexe hôtelier, dans un petit bungalow en retrait de la piscine.

Il n’y avait plus de temps..n’y avait qu’un moment à vivre..., à contempler, à admirer...!